Rencontre au mariage de ma meilleure amie lors d un concert privé en septembre 2012 ensuite on ne s est plus quitté. .. dans ma voiture, dans mon salon …
Clotilde Simon
Ma copine adorée Maryon m’emmène dans sa région inhospitalière (dit la meuf qui vient du pays des céréales), elle pousse ma vessie à ses limites les plus lointaines et me traîne à un concert d’un groupe de potes, la Ruelle en Chantier. Je danse comme une folle, j’adore, je m’en fiche je pense ne jamais revoir personne. 7 ans plus tard et après m’avoir zappée sans honte à plusieurs reprises, le chanteur est l’une des personnes qui comptent le plus pour moi, tout comme sa chérie ! (déclaration culcul, ça me fait plaisir)
Mélanie Sauterey
Un grand moment de partage et une découverte artistique originale lors de la soirée des Jeudis du Pressoir cet été 2015.
Laurent Fournet
J’ai écouter la ruelle en chantier pour la première foi Grace a mon adorable camarade de scène pierre, petit groupe du pays pour lequel mon coup de cœur fut immédiat.
Premier concert de la ruelle? C’était a menât! J’étais accompagnée de pierre justement et aussi de ma professeur de musique. Ce soir la un orage c’est abattu sur le village.. Résultat? Le concert a fini en session acoustique! X) et le meilleur moment de mes rencontre artistique je crois, je me suis retrouvée assise a 5cm du groupe qui a conquit mon cœur. C’était une soirée plus que magique donc je garde précieusement chaque souvenir intacte dans mon cœur. Depuis pas question de manquer un seul concert de la ruelle dans le coin! D’ailleurs le groupe sais quand je suis dans le publique puisque je ne peux m’empêcher de finir les paroles de « Louise Perrin » avant qu’ils n’aient le temps de jouer le dernier accord du morceau ^^ mais a croire que je leur porte malheur, a chaque concert auquel j’assiste, il pleut!!! Désolé les coupains :s cela dit ça ne vous empêche pas de jouer merveilleusement bien. L’ambiance que vous nous apportez a chaque représentation est familiale et chaleureuse; que demander de mieux?! ^^ en tant que jeune chanteuse, je me doit d’ajouter que vos textes sont géniaux! Tantôt tendres, tantôt drôles, mais toujours vrais! Je n’ai qu’une chose a ajouter, J’ACHETE!!!!!!!!!!!!
« Ce soir j’ai envie de passer mes jours entre nous, vous mes amis entre vos mains, je me sent mieux je me sent bien! »
Kelly Winnie Jarubasz
Je vous ai vus, entendus et écoutés sur les conseils de ma fille il y a quelques années…
J’ai eu le besoin, l’envie de vous revoir, réentendre et réécouter à Riom par une après-midi d’orage…
Nous avons fini Vous et le public dans une salle où la chaleur était de la partie, vous n’avez rien lâché…
Vous avez joué, chanté, blagué comme si de rien n’était !
Vous avez assuré comme des pros que vous êtes !
Depuis, le cd tourne à fond toutes les nuits que je travaille émoticône wink
Cela fait bien longtemps que je n’avais pas écouté un cd sans passer sur des morceaux, il est de  » Demain  » à  » Toi  » : parfait et même plus !!!!

J’ai hâte de votre venu à la mi-avril !
Merci pour tout ce que vous faites surtout continués.
Amicalement, philippe

Philippe Saez Roux
1ère découverte de la ruelle à une bouchure à Commentry avec l’émouvante chanson de Louise perrin rappelant étrangement la vie de notre grand mère décédée peu avant le festival…concert passé enlacé à pleurer avec ma chère maman ! Depuis ce jour vos chansons nous transportent d’album en album…d’anecdotes de concerts en tournage de clip à Commentry avec vous pour la sortie de la vie belle !!! Fan de yann tiersen je trouve que vos mélodies s’en rapprochent et à chaque écoute cela me transporte toujours autant !!! Merci à vous !!!
Valérie Campillo
La première fois que j’ai rencontré ce groupe, j’ai adoré musicalement, les textes sont parlants et sublimes. C’était à Longué-Jumelles dans le cadre du festival « quat’vents », et, ce soir là, j’étais en très bonne compagnie malgré le temps (sous le parapluie, mais dans les bras de quelqu’un donc ça le faisait ^^). Eh dis donc, vous allez revenir dans le 49 émoticône grin? A la prochaine sur la route.
Nà Dé Rì Angers
Envoûtée par cette découverte artistique un soir d’été 2013! Des mélodies et des paroles qui me transportent qui rythment le quotidien et qui me rappellent pour certaines des moments importants de ma vie ! D’ailleurs ma petite fille de 4ans chante à tue-tête La vie est belle;) un pur régal merci à vous ! Au plaisir de vous revoir.
Natasha Vávrova
Sans le savoir et avant que nos routes se croisent, vous composiez déjà des chansons à ma gloire. Et vous trônez depuis sur mon étagère à CD de 12x8cm aux côtés de l’intégrale de Saez (et vous aussi vous êtes encore sous blister parce que je sais que je me ferai des couilles en or sur le bon coin dans 20 ans). Jaky de St Germain des Fossés.
Florent Kyja Kakimiak
Mon histoire avec La Ruelle commence un joli matin de Noël enneigé, il y a deux ans de cela. Au pied du sapin, un paquet discret, d’une quinzaine de centimètres. Le plus sobre de tous. Il vient de mon grand-père, qui m’a transmis son amour pour la musique et les beaux textes. Il est celui pour qui je préfère jouer, jamais je ne me lasserai de la fierté qu’il dégage lorsqu’il me voit avec mon instrument et me donne des conseils pour chanter. Les yeux brillants, j’ouvre doucement l’emballage, et aperçois ce dessin d’un petit bout de femme, chapeau de paille vissée sur le crâne, guitare à la main. Avant même d’écouter, je suis conquise. J’ouvre la boîte et aperçois ces quelques petites dédicaces qui me font chaud au coeur. « Ma petite auvergnate » restera à jamais la chanson qui me fait penser à mon grand-père, car je sais que c’est à moi qu’il a songé la première fois qu’il l’a entendue en concert, et à chaque fois qu’il la réécoute…
Léa Faurie
Il était une fois, en 2010, à Montmarault, juste venu pour faire des photos d’un concert… et là… un rythme d’enfer, une douceur, un feu d’artifice, le tout d’une chanson à l’autre, puis Louise Perrin, l’appareil photo en pause…j’écoute, ému et admiratif. Et depuis, quelques milliers de photos, tous les albums sur l’étagère. Vive la Ruelle !!!
Cédric Chapelon
La ruelle en chantier, c’est un jeu de jambes…. C’est des copains qui chantent des belles choses… La ruelle en chantier est née le 5 juin 1901… La ruelle, c’est des idées… La ruelle c’est plein de beaux souvenirs… La ruelle, c’est aussi sur les toits de l’Opéra… Bref, la ruelle, c’est les p’tits lapins quoi…
Mathieu Pruniaud
Enceinte de mon premier enfant…j’ai entendue parler de ce concert sur une terrasse d’un « café-libraire » dans une petite ville de campagne. Un vrai moment d’évasion…la ruelle…mon enfant….des amis…Le Bonheur !
Aurore Nicolleau
Sur un coup de tête, une soirée de blues, avec une amie, on se rend dans une petite salle à Athanor. La salle quasiment pleine, le groupe démarre et l’ambiance s’ enflamme. On danse, on applaudit, on sourit. Bref je revis. Plus envie de quitter la salle. J’achète le Cd je le passe en boucle et mon fils de 4 ans devient accroc lui aussi Merci pour vos textes, votre musique c’est le meilleur remède contre la mélancolie!
Ma Line
Déambulations sans but apparent dans les rayons de la FNAC de Clermont-Ferrand, l’album « La vie belle » de la Ruelle était en écoute sur les présentoirs… Attiré par le dessin coloré et le nom du groupe qui laissait entrevoir de la chanson française, je me suis laissé tenter. C’était sans aucun doute ma découverte de l’année, tout y était pour que je l’écoute en boucle à commencer par de superbes textes. Depuis j’attends patiemment vos nouveautés auxquelles j’ai pu participer par le biais de votre projet « Second Souffle ». Malheureusement pas encore eu l’occasion de vous voir en concert mais je ne désespère pas d’autant qu’ayant fait mes études à Clermont Ferrand, quelque chose me dit que je risque de vous y croiser…
Yoann Vllr
Bonjour à vous. Novembre 2012, à la coopérative de Mai (Clermont-Ferrand) mes amis et moi allons vous découvrir en concert. J’avais entendu parler de vous, avais écouté certaines de vos chansons. A cette époque, nos vies étaient un peu « en chantier » . Et là dès les premières chansons vous m’avez « accrochée » et vous avez mis un autre « chantier »mais dans mes émotions, et celui-là était bigrement agréable : les textes, l’énergie communicative et festive, mais aussi l’émotion, le réalisme, l’humour, la complicité de sacrés musiciens : guitare, accordéon, violon, basse … voix ! J’ai attendu la fin du concert … et j’ai eu mes dédicaces sur votre album « la Vie Belle » (sacrée coïncidence ce titre !) ,J’étais toute fière

Vous chantez la vie, la nôtre, celles d’amis, de nos parents ou grands-parents (Louise Perrin … le choc pour moi !!). Et depuis lorsque je le peux je viens fredonner et vous applaudir. La dernière fois, c’était à Riom, en septembre dernier. (votre concert était initialement prévu en plein air, nous nous sommes tous retrouvés propulsés dans la salle du Rexy, pour cause d’orage ça débordait de chaleur humaine ! (au sens propre, comme au sens figuré). Merci à vous tous pour ces belles chansons Françaises, pour votre proximité et votre partage. J’espère bientôt que tous vos fans écouteront la « Ruelle en Chantier » sur les grands boulevards !

Lyne CX
Un petit mot rapide… Je parlerai d’une chanson marqué a jamais pour moi super marcel…
Olivier Michaud
Une belle rencontre de la ruelle en chantier diffusée à des dizaines de potes à Bordeaux Toulouse Arcachon. Combien de fois nous avons rêvé de vous accueillir en terre du Grand Sud-ouest ? Merci aussi à l’atelier d’en face qui vous à soutenu au départ. Alors chiche pour une virée girondine ?
Victor Clement
1er concert à l’Orangeraie. Des p’tits jeunes. Et là scotchée !!! scotchée par les textes, scotchée par l’aisance sur scène du groupe. Bien sûr je vous ai suivi toutes ces années. Il ne reste que Jérémy. Le pilier. Mais impressionnant, toujours le même style, le même plaisir de jouer et de chanter. Un petit concert en plein air en juillet…pour le plaisir, autour d’un pique nique au domaine de la Ganne… Vous nous manquez depuis que vous faites le tour de France. Pas besoin des cadeaux. J’ai tout vos CD ! Surtout continuez !!! pour notre et votre plaisir.
Cecily Bou
Un ami, Earl Dorian Ceurizeuh, qui m’a fait découvrir, un cd commandé par internet et un cd dédicacé par vous la ruelle. Simple, efficace, sincère, ce que j’attends d’un bon vrai groupe.
Je n’aime plus · Répondre · 2 · 14 h
Morgan Le Cras
Entendu pour la première fois au Québec grâce à une amie et vu pour la première fois dans le salon d’une copine à Voisins-le-Bretonneux!

Vivement la musique et l’amitié internationale!

Geneviève Audy
En ce 4 octobre 2014, elle avait décidé de me faire découvrir en concert le groupe qui nous a rapproché, la ruelle en chantier.

Nous nous sommes organisés une journée à Champagne au Mont d’Or afin d’être sur place et explorer cette ville jusqu’à là, inconnue. Passons sous silence toutes les anecdotes de la journée et examinons le début de soirée.

Arrivés devant l’entrée de la salle, une forte population vieillissante se tenait dans les locaux, une soirée Bingo ? Des personnes viennent nous serrer la main, le sourire factice aux lèvres.

Hervé Guilmot
En ce 4 octobre 2014, je décide de lui faire découvrir l’univers des concerts ! Pour cela, je choisi le concert de la ruelle en chantier à Champagne au mont d’or, un groupe qui nous a rapproché par la musique et vos textes.
A l’arrivée, je découvre une population vieillissante, je me demande si nous sommes au bon endroit ! J’ai un peu honte, tente de rassurer mon chéri (en m’inquiétant moi même de notre 1er concert, c’est encore le début de notre relation).

Moi qui ai l’habitude des festivals au grand air, me voilà avec lui dans une salle des fêtes, assis sur une chaise entourée de personnes âgées ! Le concert débute, les problèmes techniques s’enchaînent… Mais quelle belle improvisation ! ce n’est pas habituel de voir un membre du public aller chercher sa guitare pour dépanner le groupe, beau geste de solidarité !

Ce fut notre 1er concert, un concert qui restera gravée dans notre mémoire. Merci à vous pour ce moment unique.

Elodie Carlier
Woaouuu vous allez pouvoir écrire un livre avec tous ces gentils commentaires !

Je vais essayer de faire plus court, la ruelle en chantier c’est ma voix et celle des vaulx voices sur les coeurs de l’album  »ici et maintenant », posées un dimanche pluvieux au studio d’une ruelle du vieux Lyon.
C’est aussi les doigts abîmés d’Alice (à la basse) après un concert, qui m’a dit  »j’avais super mal, mais j’ai gardé le sourire »

LREC c’est de la passion, de la détermination, de la bonne musique, du LOVE et des papillons

Sarah Brx
La ruelle c est une découverte il y a 8 ans à la bouchure. Depuis des milliers de km parcouru notamment un vichy Millau (qui nous a valu le surnom de grands malades) , un concours l album en scène remporté avec un demi et 6 pailles à St Germain des fosses. C’est aussi un concert écoute derrière une porte à Toulouse, pique nique en chantier et encore plein d’autres bons moments passés en votre compagnie. C’est aussi de superbes chansons qui rendent la vie belle.
Céline Bouillaud
Été 2013 en Ardèche première découverte a st sylvestre un petit village et la deuxième et dernière fois a desaignes en Ardèche aussi en 2014 toujours aussi bien
Je langui votre retour dans le coin
Olivier Maleval
Je vous connais pas!!! Vous êtes qui?!?!
Pour être franche, j’ai toujours eu beaucoup de difficulté a apprécier l’accent Français (je suis Québécoise) mais j’adore votre style d’écriture et je suis plutôt curieuse et peut être aussi un peu entêtée!!
Tout ça (et votre auto-promotion sur la page de Les Cowboys Fringants) m’ont amené a écouter votre dernier album et je dois avouer que j’ai eu un coup de foudre tout aussi instantané qu’improbable!!
Vous avez habitué mon oreille a l’accent Français.
Vous m’avez ouvert les portes de tout un univers musical!
Merci pour ça, pour tout le reste et bonne chance pour votre nouvelle aventure

Mélissa Laplante
Je vous ai découvert en 2013 grâce à mon collègue bibliothécaire qui m’a mis l’album « la vie belle » dans les mains…. (merci à lui !) j’ai juste été en adoration… en particulier avec « Louise Perrin » émoticône heart je suis allé vous voir en concert à Commentry l’année passée, sans compter votre dernier album « Ici et Maintenant » que je me suis empressée d’aller acheter émoticône wink En bref : longue vie à vous !
Delphine Bedouillat
Une belle rencontre lors du mariage « esprit guinguette » de Sophie et Ced. Un concert privé (la classe à Dallas ) sous le signe de l’amitié, de la simplicité, de la joie et de la bonne humeur. Je n’ai pas eu la chance de vous revoir depuis mais nous ne nous lassons pas de tous vos albums qui s’ écoutent quand ça va….. et quand ça va pas pour aller mieux !!!! Mes enfants (6 ans 1/2 et 4 ans 1/2) adorent tout particulièrement « ça va bien dans ma tête » ( bon c’est leur titre à eux ) parce qu’on crie comme des fous !!!! Longue vie à vous qui êtes de dignes représentants de la chanson française.
Jennifer Iuretig
Saint-Amandin, La Bourboule, Riom… il faut braver les orages pour vous rejoindre, mais il y a toujours le parfum des beaux jours sur scène émoticône wink Merci pour vos sourires et votre énergie !
Claire Géniauto
Roanne Table Ouverte (deux années de suite) : des conditions intimistes pour profiter des textes magnifiques et plein d’humour que vous écrivez sans oublier vos talents de musiciens (vous êtes sacrément bons) et chanteurs
Depuis je continue à vous suivre et regrette vos absences ces deux dernières années
Bonne route pour la suite
Sylviane Giraud
j’ai découvert La ruelle par hasard sur un site d’écoute musical, il y a 4 ans. depuis j’écoute tout les matin avant de partir au boulot! quel bonheur! tout simplement merci de faire vivre la chanson française. Restez comme vous êtes. merci (un concert sur strasbourg bientot:)? )
Lheureux Jérémy
Je vous écoute régulièrement depuis peu …depuis une soirée du 5 septembre …
Je n’ai pas eu la chance de vous voir vous au complet…mais j’ai assisté à une soirée pleine de musique, et d’Amours… L’amour d’une famille, d’amis. … Et depuis toute cette soirée et ces émotions résonnent à l’écoute de vos chansons ….
Elø-Die Pey-re
Mars 2013, débarquement à Lyon. Tiens ! Et si j’en profitais pour réaliser quelques rêves qui me trottent dans la tête : voler en parapente ou prendre des cours d’accordéon par exemple. Cherchons voir. Tiens ! Un prof d’accordéon sur Lyon qui a l’air cool. Voyons voir son CV. Tiens ! Il fait partie d’un p’tit groupe qui a l’air au moins aussi cool. Ecoutons voir. Nom de… Bordel de… Put… Mais… C’est carrément génial ce qu’ils font ! Quelques cours avec Grégory plus tard, quelques concerts aux Valseuses, au Marché Gare et je suis définitivement tombé fan du groupe ! Un Soir de Mai, je fais écouter Mes Amis à mes amis et à Ma Petite Jurassienne (mais elle a une voiture immatriculée en Auvergne promis !), je leur présente Mathilde et Louise Perrin, je les emmène voir L’Envers du Comptoir, ils trouvent que la Place du Vieux Marché a un charme terrible. Bref, Les Beaux Jours défilent… Depuis j’ai à regret arrêté l’accordéon. Mais je n’ai pas arrêté la Ruelle ! En chantier d’avoir fait votre connaissance ! Longue et belle vie à vous !
Raph Basily
UNE MUSIQUE/UNE IMPASSE/UN ENDROIT CHALEUREUX
Cricri Bm
La ruelle en chantier camets de bonne humeur ça te permet de  » garder le smile » ! He me rappelle je vous écoutais pendant des heures au boulot! Votre musique egayait mon travail répétitif! Ma petite Fleur vous a beaucoup entendu en étant blotti bien au chaud dans mon ventre! La ruelle ça me rappelle aussi ça cette merveille période où la vie s’est construit petit à petit en moi! !!!!alors que du bon!
Myriam Schnepf
La découverte de la Ruelle, ça s’est fait par hasard en regardant la programmation du festival Aluna en Ardèche. Ça a été un coup de coeur évident, partagé avec mon frère et ma soeur. Mais après avoir chanté vos textes par coeur pendant des mois, il fallait bien qu’on vous rencontre ! Résultat, nous petits dromois avons pris la route jusqu’à Tence pour un concert quasiment privé à l’Ours Maçon. C’était une soirée absolument géniale, et on a adoré partager une bière en discutant avec vous de tout de rien émoticône smile Merci pour vos textes plein de poésie et votre énergie vagabonde qui continuent de rythmer nos voyages en voiture !
Lucie Lilou
Des répétitions dans le sous sol de la rue du petit moulin au 1er concert de Baptiste cet été à Billom. Tout simplement merci pr votre belle musique : de vos chansons entrainantes en passant par l émouvante Louise Perrin….Bisous d « une petite Auvergnate »
Gaelle François
Bon j’apporte ma petite pierre à l’édifice ! J’ai découvert la Ruelle à l’occasion d’une première partie de Thomas Dutronc au centre Athanor avant la sortie d’un demi et 6 pailles … Je ne sais plus la date tellement c’est loin et j’ai l’impression que la Ruelle a toujours fait partie de ma vie ! Des textes toujours justes qui collent à la peau, des musiques qui entrent dans la tête pour ne plus jamais en sortir et une énergie scénique qui donne la patate à tous les coups ! La Ruelle est le groupe que j’ai le plus vu en live et je ne m’en suis jamais lassée . La Ruelle c’est du bonheur puissance 10000
Elodie Galland
Quelle jolie idée de faire participer tout le monde.
Certes, pour ma part je vous connais depuis peu et d’une manière anodine : en effet, j’ai découvert votre groupe il y a quelques mois, via youtube qui au vu de mes autres visionnages, m’a suggéré votre musique. J’ai tout de suite adoré ! Que ce soit les mélodies, les textes, l’énergie qui s’en dégage, j’en suis subjuguée à chaque écoute ! J’espère avoir un jour l’occasion et la joie d’assister à l’un de vos concerts. En attendant, je passe de Beaux jours ( la musique de votre rencontre ;)) tout comme je l’espère qu’il en est de même pour vous ! Belle continuation
Aliénor Pignat
Quelle jolie idée de faire participer tout le monde.
La ruelle pour moi c’était une première partie à la puce à l’oreille à Riom. Et comme toutes les premières parties (quand on a hâte de voir la tête d’affiche qui nous a fait nous déplacer), avant même le début , on voudrait que ce soit vite fini! Mais pour la première fois, et ce n’est pas faute d’aller à des concerts, j’étais déçue que vous quittiez la scène, et n’en ai même pas apprécié le concert qui s’en est suivi! Depuis ce jour, je vous ai vu 4 fois vous produire en show case ou sur scène- essentiellement l’ancienne formation- et a chaque fois ce fut la même émotion. J’espère arriver à partager enfin l’intimité musicale des membres actuels du groupe qui je n’en doute pas en écoutant le dernier album, réussissent à faire vivre avec autant de brio que les anciens, les chansons de vos débuts, continuez à nous faire voyager, et merci pour cette belle initiative de laisser la parole aux gens qui vous suivent.
Papa November Foxtrot
Quelle jolie idée de faire participer tout le monde.
Voilà une belle occasion d’apporter un témoignage surtout que cela faisait quelques temps que l’idée d’envoyer un message me tentait mais je trouvais cela déplacé. Je ne suis pas un grand mélomane et encore moins un fanatique de musique ce qui me porte ce sont les paroles et l’histoire. Il y a quelques années dans une période très sombre j’errais sur le net à me demander si ce que j’avais vécu avait du sens si je ne devais pas foutre en l’air mon quotidien pour vivre autre chose. Je suis arrivé sur une de vos vidéo tournée dans un petit lieu, cette vidéo c’était « La vie belle».
Mon sourire est revenu parce que ce qui rend heureux ce sont les choses simples et vous en parlez d’une façon qui me touche. Au cours des mois et des années j’ai apprécié de voir votre évolution et de nouveaux morceaux dans lesquels je me retrouvais comme « Demain » , »courir le temps » ou « mes amis ». C’est une rencontre et une histoire à chaque fois qui me donne le sourire. Je vous souhaite de la lumière et de poursuivre le chemin avec des textes plein de sens et pour répondre à une de vos questions « oui, je me retrouve dans vos chansons »
Benoit Joly
Bon je suis pas très doué pour ce genre d’exercice mais je tenais à dire un petit mot quand-même. Je vous ai découvert l’or du festival Aluna en 2013 (Ardèche) et je suis tombé directement sous le charme! (Comme dirai Christophe Maé!!! Ok je sort….)
Après cette événement, je n’ai cessé de chercher des dates et lieux de votre passage autour de chez moi. Je pu vous voir en Ardèche encore (Crussol) et à la tour du pin (38).
Bref avec mes 3 albums en poche qui tournent en boucle, je vous félicite pour ce que vous faite. Une musique entraînante, fraiche, des textes justes qui parlent à tout le monde… à écouter matin midi et soir
Olivier Morfin
je suis d’accord avec le post précédent ! Tous les Olivier Morfin du monde aime La ruelle en chantier ! Quelques concerts, toujours de belles rencontres : cette ruelle ne nous déçoit jamais ! A bientôt !
Bref avec mes 3 albums en poche qui tournent en boucle, je vous félicite pour ce que vous faite. Une musique entraînante, fraiche, des textes justes qui parlent à tout le monde… à écouter matin midi et soir
Olivier Morfin
Quand de la chouette musique française transite par le Québec pour venir enchanter mes oreilles…
Quand les fans québécois de Les Cowboys Fringants s’en viennent visiter notre vieux pays et s’en viennent faire escale dans ma maison de fan française des dits Cowboys….
Quand Mélissa en particulier me demande si j’accepterais un petit concert privé, chez moi, d’un groupe français que je ne connais pas…
Quand la La ruelle en chantier,version solo, partage avec nous une soirée au pub avant de sortir sa guitare, là au milieu de mon salon…
Quand la Ruelle accompagne désormais ma vie…
Quand la musique, la vraie, vient emplir nos oreilles, emplir nos cœurs, et renforcer les amitiés…
Merci !
Gwenaëlle Daniel Le Borgne
Ah la Ruelle… Que dire pour commencer… Un coup de foudre musical en novembre 2009 sur les conseils d’une amie qui vous avait rencontré par hasard en concert. La Ruelle c’est des textes et des mélodies, ou des mélodies et des textes. Bref je me reconnais dans ses chansons. Celle qui m’a marqué à la première écoute c’est Téléphone fixe, j’ai eu l’impression de revivre mon enfance et mon adolescence en 4 minutes et 22 secondes. Puis il y a la découverte du Journal en chantier dans les semaines qui suivent et puis le premier concert à Maves en pleine campagne du Loir et Cher le 28 août 2010. Super moment d’échanges et de partage ce soir là. C’est aussi pour moi un second concert à Paris aux trois baudets le 2 septembre 2011, c’était juste Hallu… Attendait la suite… cinant, hallucinant !!! La Ruelle c’est aussi la sortie des nouveaux albums et le fait d’essayer d’être un ambassadeur pour en parler au plus grand nombre autour de soi. Du coup c’est des dizaines de CD commandés pour les amis et la famille qui tombent tour à tour sous le charme… Pour conclure la Ruelle m’accompagne dans mon quotidien depuis déjà 6 ans déjà et même si l’on peut craindre la fameuse crise des 7 ans, il n’y a pas de raison que ça ne dure pas encore de nombreuses années ! Merci à vous et à bientôt au détour d’un concert !
Quand la La ruelle en chantier,version solo, partage avec nous une soirée au pub avant de sortir sa guitare, là au milieu de mon salon…
Quand la Ruelle accompagne désormais ma vie…
Quand la musique, la vraie, vient emplir nos oreilles, emplir nos cœurs, et renforcer les amitiés…
Merci !
Yoann Lavaut
La Ruelle c’est mon fils qui ma fait découvrir le CD j’ai adhèré tout de suite !!! Textes et mélodies en parfaites harmonies j espère vous voir a votre prochain concert !
A bientôt
Guy Lavaut
l était une fois, en ce 16 Février 2013, jour assez froid, dans un petit bar, le grand et chaleureux concert de La ruelle en chantier et j’ai envie de dire, quel chantier c’était!! Un petit hommage sur la nouvelle musique  » Mes amis » en leur honneur et ensuite pour l’achat de deux CD, j’ai eu oui 2 CD, mais beaucoup de longues écoutes, de partages et de retrouvailles entre amis. Le plaisir de participer à la finance du nouvel album. Après différents concerts publiques , des piques-niques, des concerts privés en solo et de longues conversations avec le barbu du groupe ( Le moins aimable pour ma part!!), alors en ce 13 Octobre 2015, je dis oui au chantier dans ma ruelle!
PS: qu’est ce que j’ai pu emmerder les gens avec vos mélodies ou vos paroles qui m’ont servi au jeu du « chabadabada » !!!!
Merci La Ruelle!
Jeremie Monce
Une demande en mariage printemps 2012. Une belle rencontre avec un groupe qui nous fait danser, frissonner, chanter au festival les pluralies, été 2011. Avril 2012, un projet Ulule pour la sortie de « Second souffle », un don pour aider ce groupe que nous aimons en échange d’un concert privé. 1er septembre 2012, nous guichons après s’être dit oui avec amis et familles. Vous avez partager avec nous ce si beau jour de notre vie, alors aujourd’hui on aimerait vous dire merci les amis de la ruelle en chantier’ on vous souhaite une vie belle. So, Céd et petit Gabin
So & Ced
Août 2013…un concert en plein air à Châtel-Guyon avec Olivier qui souhaitait me faire découvrir les talents de Jérémy, Alice et Grégory Première rencontre enchantée avec la La ruelle en chantier ! Les titres de l’album Ici et Maintenant ont marqué notre histoire … Ma Petite Auvergnate, Les Beaux Jours, Aime-moi….Il y a un peu de vous dans notre aventure Terre de Ma’lice Mille merci et j’espère à très vite !
Anne Lamartine
Mes débuts dans la photo de concerts c’est avec vous, première rencontre lors de votre 1er des 3 passages au festival La Bouchure avec une belle gamelle du Super Marcel de l’époque…. plus tard des enregistrements de concerts qui donnent des chansons inédites jamais enregistrées sur aucun album… Super Nani poweeeerr
Encore un peu plus tard votre tête ebahie et un « MAIS VOUS ÊTES FOUS? » en « nous » voyant devant la salle de concert à. … Millau… vichy-millau un samedi aprèm rien que pour vous
Et un de vos meilleurs concerts à Roanne au satellite café….
Sans oublier les pique-nique en chantier….
Record de concerts vus ? Je postule…. à l’occasion je ferai le compte….
Romain Vignane
Un peu de vous, un peu de moi….Il y a un an environ, le titre de votre clip « Mes amis » et votre nom apparaissent sur mon écran. Je ne vous connais pas mais le nom de votre groupe et le titre me plaisent. Batteur et accordéoniste, très branchée textes, je commence à regarder juste comme ça…et j’adoooooore ! ça me plait, le texte et les émotions me parlent !!! Du coup, j’enchaîne sur un autre titre « Les Beaux jours » pour découvrir…et y’a les paroles qui s’affichent…(Super pour une adepte de la chanson française ) le son,la musique…c’est très bien alors j’ai envie d’écouter jusqu’au bout. Et j’écoute avec plaisir cette musique à la fois joyeuse et un brin nostalgique, ce texte positif. Je me laisse totalement porter avec un oeil sur l’écran, c’est chouette. Et à un moment je me dis « Zut, y’avait une faute d’orthographe là ! » Je continue néanmoins à écouter…et cette faute qui pour la plupart des gens n’a aucune importance (j’en ai conscience), en a pour moi dans le sens où j’aime généralement que le fond soit plus important pour vous que la forme…tout simplement. (Demain n’est qu’une case vise qui n’attend plus que l’on écrive(s)) Voilà le début de l’histoire…à bientôt en concert j’espère !
Sandra Titoud
Petit concert gratuit un été à Aix les Bains. Un petit groupe arrive sur scène et là, révélation ! quel bonheur ! plongeon immédiat dans l’univers de La Ruelle. Un mélange de chansons et de musiques qui donnent envie de rire, de pleurer, de danser. Merci à vous
Catherine Duclos
Des volcans, des jupes qui volent, des pieds qui battent la mesure à s’en briser les chevilles, de la sueur aux lueurs des projecteurs et des lampions, des chemises à carreaux, Louise qui s’endort enfin, l’Opéra pris dans la grisaille, les doutes de nos amours, nomades ou non… et plus d’un soir de mai passés à vous suivre… une machine à souvenirs et la bande originale de ces années-là… cœur avec les doigts.
Jeremy Rafert
La ruelle en chantier? Bah, ils portent bien leur nom, toujours de nouveaux venus dans le groupe, certains restent, d’autres ne sont que de passage mais chacun à sa façon a su apporter son petit grain de sel dans cette musique.
Le premier concert c’était à la MJC de Montluçon, un groupe de lycéen qui jouait de la musique. Les bombasses, Jacky, les plus connues au début, des bon moment de fou-rire à les entendre. Mais d’autres aussi, moins drôle peut-être mais des textes qui font sourire soit par la joie qui en émane, par ce qu’ils sont entraînant (Danse – et tu danses danses sur cet air d’accordéon, tu connais pas les pas, tu connais pas la chanson…) ou plus simplement parce qu’ils nous rappellent chez nous (Paris – Perdu entre la plaine et les volcan, moi j’suis bien, moi j’suis vivant).
Solveig Arthaud
La ruelle c’est le rayon de soleil après la pluie, c’est le chant dans le vent, c’est les vacances entre amis, c’est la nostalgie dans le souvenir, c’est les soirées autour de feu, c’est les rires et les chants, c’est le bonheur et la peine , c’est le manque de vous, c’est la larme sur ma joue, c’est cette rencontre et l’amour, c’est ce que je n’arriverai jamais à te dire… La ruelle c’est toi , c’est moi , c’est ici et maintenant car la vie belle !La ruelle c’est le rayon de soleil après la pluie, c’est le chant dans le vent, c’est les vacances entre amis, c’est la nostalgie dans le souvenir, c’est les soirées autour de feu, c’est les rires et les chants, c’est le bonheur et la peine , c’est le manque de vous, c’est la larme sur ma joue, c’est cette rencontre et l’amour, c’est ce que je n’arriverai jamais à te dire… La ruelle c’est toi , c’est moi , c’est ici et maintenant car la vie belle !
Lucie Francillard
La ruelle en chantier, c’est l’histoire d’une découverte au hasard de mes errances musicales sur Internet… et quelle belle découverte ! Une musique qui nous porte, qui nous fait voyager et des paroles ciselées et touchantes avec toujours cette touche de poésie si juste. Qu’elles évoquent l’amitié, le quotidien, l’amour, la joie ou le temps qui passe, leurs chansons sont toujours pleines de sincérité, d’humilité et de convivialité ! Et puisque le bonheur n’attend pas les rides, allez savourez sans hésiter les douces mélodies de La Ruelle ! A consommer sans modération !
Laurène Duval
La Ruelle en Chantier ? C’est un énorme coup de cœur lors d’un concert à Bonson (42). Une découverte, une lumière, un souffle de vie, des paroles, une résonance, un écho… L’entracte avait à peine commencé, j’étais déjà en train d’acheter le CD. Depuis ? C’est des chansons qui vibrent dans le ventre, des airs que je sifflote et des paroles que je chante à tue-tête… N’arrêtez jamais. émoticône smile
Marion Bertrand